Les bienfaits sur la santé de la griffe du chat

griffe du chat

La griffe de chat est une vigne ligneuse originaire des forêts tropicales d’Amazonie et d’Amérique centrale. On transforme souvent en thé la racine et l’écorce de cette plante pour soigner un large éventail de maux. En effet, les Sud-Américains l’utilisent depuis des siècles pour soigner des maux d’estomac et des états fiévreux. Des chercheurs en médecines ont appris aussi de nombreux vertus thérapeutiques avec les propriétés de la griffe de chat. Il est ainsi crucial de décrire cette plante, puis d’analyser ses vertus par rapport à l’arthrite, la maladie de Lyme et le cancer. Des précautions de son utilisation d’imposent également.

La griffe de chat : la description de la plante

La griffe de chat est une vigne épineuse qui peut grimper jusqu’à 100 pieds. Il pousse principalement dans la forêt amazonienne, ainsi que dans les zones tropicales d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. La griffe de chat tire son nom des épines courbées ressemblant à des griffes qui poussent sur sa tige. En effet, la racine et l’écorce de la griffe de chat sont les parties utilisées pour la médecine. La griffe de chat contient aussi de nombreux types de produits chimiques végétaux qui aident à réduire l’inflammation, tels que les tanins et les stérols, et combattent les virus, tels que les glycosides d’acide quinovique.

En outre, les préparations de la griffe de chat sont faites à partir de la racine et de l’écorce de sa vigne. En fait, l’efficacité de la racine et de l’écorce peut dépendre de la période de l’année à laquelle la plante a été récoltée. L’écorce de la vigne à griffes de chat peut être broyée et utilisée pour faire du thé. Par ailleurs, des extraits standardisés de racines et d’écorces (contenant 3 % d’alcaloïdes et 15 % de phénols) sont également disponibles sous forme liquide ou en capsule. On l’utilise également comme compléments alimentaires. Pour plus d’informations sur cette plante aux multiples vertus, rendez-vous sur bionaturista.net.

La griffe de chat : un remède contre l’arthrite et la maladie de Lyme

La griffe de chat est parfois appelée la vigne vivifiante du Pérou. Son nom est dérivé des épines en forme de crochet qui ressemblent aux griffes d’un chat. Il ne faut pas le confondre avec l’acacia en griffe de chat, qui contient un composé de cyanure potentiellement toxique. En effet, on trouve dans la griffe de chat un composé nommé alcaloïde oxindolique pentacyclique (POA). Cet élément provoque des effets contre les inflammations. Ainsi, c’est une bonne alternative de soin contre les maladies de type arthrite. En fait, cette substance empêche la multiplication voire même la production des éléments induisant les inflammations.

Le samento, un dérivé spécial de griffe de chat, apporte des effets positifs lorsqu’on traite la maladie de Lyme. En effet, on confirme la capacité de ce type de dérivé au renforcement du système immunitaire. Des études en éprouvette de la plante ont prouvé que la bactérie responsable de la maladie de Lyme est neutralisée par le samento. Ainsi, des résultats in vitro ont été issues des études cliniques

La griffe de chat : un remède contre le cancer 

Les herbes et les compléments alimentaires issus de la griffe de chat sont utilisés principalement pour leurs effets anticancéreux directs. Certains d’entre eux ont également des propriétés immunostimulantes. En effet, l’écorce de la racine de la griffe de chat d’Amérique du Sud est utilisée à la fois pour tuer les cellules cancéreuses et pour soutenir le système immunitaire. D’ailleurs, les gens qui vivent dans les forêts tropicales du Pérou utilisent la griffe de chat depuis 2000 ans pour prévenir les maladies et les grossesses et pour traiter les maladies inflammatoires et le cancer. Effectivement, les herboristes modernes recommandent la griffe de chat comme stimulant immunitaire, anti-inflammatoire et antimicrobien.

En outre, la griffe de chat semble être efficace dans le traitement du virus de la leucémie féline et les rapports de cas sur l’efficacité de la griffe de chat administrée aux enfants péruviens atteints de leucémie sont prometteurs. Cependant, aucun essai contrôlé évalué par des pairs n’a été publié en évaluant l’efficacité de la griffe de chat, seule en combinaison avec des thérapies conventionnelles, pour la leucémie ou d’autres formes de cancer. Il est donc possible de combattre les cellules cancéreuses avec la plante de griffe de chat.

La griffe de chat : les précautions d’utilisation

Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas prendre la griffe de chat car cela peut provoquer une fausse couche, même en compléments alimentaires. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes, de greffes de peau, de tuberculose ou celles qui reçoivent des greffes d’organes ne doivent pas aussi utiliser la griffe de chat, sauf par l’indication de leur médecin en raison de ses effets possibles sur le système immunitaire. Les personnes atteintes de leucémie ou d’hypotension artérielle ne devraient pas également prendre la griffe de chat. Les personnes atteintes d’une maladie des reins ou du foie ne devraient pas pareillement utiliser la griffe de chat sans d’abord demander à leur médecin.

Les meilleurs boosters de testostérone naturels
Comment réaliser ses propres brûleurs de graisses naturels ?